Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
BLOGS ET CYBERBÉRISME - vox-populi.net

Accueil > International > BLOGS ET CYBERBÉRISME

BLOGS ET CYBERBÉRISME

lundi 17 octobre 2005, par Rezki Mammar

Le cyberbérisme est le militantisme berbère porté sur Internet. Ce mot, qui n’existe pas encore, nous est venu à l’esprit en écoutant une conférence de Lhoussain Azergui, invité par l’association Tamazgha à faire le point sur le mouvement amazigh au Maroc. Privés de parole sur les médias officiels, les berbérophones prennent de plus en plus la parole sur le net. Le conférencier est d’ailleurs lui-même blogueur.

Les blogs ont parfois une histoire si longue qu’elle commence sans Internet. C’est précisément le cas d’Agris [1].
L’aventure commence en 1995 : Lhoussain se trouve à l’université de Meknès, dans le Maroc central. Il souhaite prendre la parole pour dénoncer la marginalisation de sa langue maternelle, le berbère. Avec des amis, étudiants comme lui, le jeune homme lance Anazar ("Le Défi") avec les moyens adaptés à la clandestinité : "écrit à la main et distribué sous le manteau". A cette époque, s’exprimer dans cette langue peut valoir à l’auteur un mauvais quart d’heure dans un commissariat de Sa Majesté Hassan II. Le souverain n’est-il pas l’héritier d’un pays "arabe" et "musulman" ?

Système D

Malheureusement, le secret est ébruité. Pour garder l’anonymat, le groupe d’étudiants change le nom de la publication en Agris, le Bulletin berbère. Il y a quatre ans, Lhoussain, devenu journaliste professionnel, décide de faire renaître cette publication, mais sur Internet. Là encore, c’est le système D. Notre rédacteur écrit et envoie des infos par mail. Mais comment envoyer sa lettre d’information à 1500 personnes ? Difficile : "Sur une boite Hotmail ou Yahoo tu ne peux pas envoyer plus de 100 mails par jour", raconte Lhoussain. Alors il ouvre jusqu’à 30 boites électroniques différentes à partir desquelles il parvient à toucher jusqu’à 800 lecteurs chaque jour.
Un ami va être excédé par cet envoi intempestif de courriers : "Tu ouvres ton blog, sinon je te massacre" lui a-t-il dit. Et c’est sur cette remontrance amicale qu’Agris s’est retrouvé en ligne.

Une fenêtre sur l’Atlas

Ouvrons maintenant ce fameux blog. Son nom pour les intimes est Nekraxla (Lève-toi, il y’en a marre !) "C’est aussi un cri à ma conscience" confie l’auteur. Sur ces pages couleur sable, on se retrouve transporté en plein Atlas, dans cette cordillère berbère. Ici, on raconte les joies et les déboires des Imazighen (les hommes libres). Le but : "combattre les idées reçues concernant les Berbères, à qui les médias marocains d’Etat collent l’étiquette de "sécessionistes"". Bloggeur et correspondant pour plusieurs associations en France, Lhoussain recueille des informations sur le passage à tabac d’étudiants militants berbères à Imteghren en 2003, d’autres populations sur lesquelles des hélicoptères de la police marocaine déversent des gazs lacrymogènes à El Hoceina.
Le blog a été mis en sommeil, le temps pour l’auteur de prendre des vacances à Toulouse, tout comme la rédaction du site Vox-Populi.

Écouter l’entretien accordé par Lhoussain sur Rezki.net
Blognegh (en berbère Notre Blog), blog en berbère de l’ami qui a gentiment "menacé" notre blogueur.
Site de Tamazgha : dont Lhoussain est correspondant au Maroc.


[1Agris : le gel

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.