Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
LICENCIÉ POUR NE PAS OFFENSER LES ADORATEURS DE MAHOMET - vox-populi.net

Accueil > International > LICENCIÉ POUR NE PAS OFFENSER LES ADORATEURS DE MAHOMET

LICENCIÉ POUR NE PAS OFFENSER LES ADORATEURS DE MAHOMET

samedi 4 mars 2006, par Jean Christophe Grellety

Les "caricatures" de Mahomet ont été incriminées par de "prétendus" musulmans courroucés...
Des Etats occidentaux, dont la France, ont tenté de ménager la chèvre et le chou, de "concilier les contraires". En Finlande, l’Etat a fait profil bas, au point que le rédacteur en chef d’un magazine culturel a été licencié.
Vox Pop’, irrémédiablement défenderesse de la liberté d’expression, de conscience et de culte, s’est empressée d’aller interviewer Jussi Vilkuna, désormais ex-rédacteur en chef de "Kaltio".

Vox Pop : Vous étiez, il y a quelques jours, le rédacteur en chef du magazine culturel finlandais Kaltio. Combien de temps avez-vous occupé ce poste ?

Jussi Vilkuna : Presque huit années, j’ai commencé à l’automne 1998.

Vox Pop : Comment considérez-vous cette expérience professionnelle ? Etiez-vous heureux et satisfait de travailler pour Kaltio ?

JV : Oui, j’ai réussi à rassembler un groupe de jeunes écrivains intelligents. J’ai développé le site Internet de Kaltio et je pense que, grâce à mon travail, Kaltio est devenue une revue très moderne et intéressante sur bien des plans. C’est pourquoi il m’est pénible de quitter Kaltio comme ça. La diffusion de Kaltio est assez restreinte, entre 1500 et 2000 exemplaires, mais le site Internet a reçu 500.000 visiteurs en 2005.

Vox Pop : Le dessinateur, Ville Ranta, vous avait proposé des dessins sur Mahomet. Ils ne vous ont pas choqué. Pouvez-vous nous parler de votre collaborateur ?

JV : Ville Ranta dessinait depuis quatre ans pour Kaltio, pour la revue comme pour le site. Les événements se sont déroulés de la manière suivante : le 14 février 2006, le premier ministre finlandais, Monsieur Matti
Vanhanen, présent à Turin, demande pardon pour la publication des caricatures danoises diffusées par quelques sites Internet finlandais. Le 15 Février, notre Président Tarja Halonen exprime à son tour ses regrets à l’égard des représentants des différentes religions. Le 16 février, Ville Ranta me demande s’il peut dessiner quelque chose, parce qu’il sent que l’auto-censure devient de plus en plus importante en Finlande. Je lui ai répondu que j’étais d’accord, mais je lui ai demandé de se concentrer sur ce climat politique finlandais et cette situation d’auto-censure.

Vox Pop : Le directeur du conseil d’administration de votre revue vous a alors demandé de retirer ces dessins de la publication prévue et vous avez refusé. Pourquoi avez-vous refusé ?

JV : Parce que, en raison des lois finlandaises, et je pense qu’elles sont semblables dans toute l’Europe, le rédacteur en chef décide seul des sujets qui seront publiés.

Vox Pop : Votre renvoi est alors très rapide.
Pouvez-vous, ou voulez-vous protester ? (En France, nous avons une juridiction dévouée aux conflits du travail)

JV : Ils m’ont viré le lendemain de mon refus. Mon contrat de travail stipule pourtant qu’un licenciement comporte nécessairement un préavis de quatre mois de notification. Il semble donc que ma "mise à la porte" ne soit pas légale. Je pourrais obtenir 24 mois de salaire si j’engageais une démarche juridique, mais je négocie actuellement avec le bureau de la direction.

Vox Pop : Est-ce qu’un média Finlandais vous a contacté pour vous proposer un travail ? Que souhaitez-vous faire ?

JV : J’ai été contacté par un Institut d’Etudes Supérieures, qui souhaitait savoir si je serais intéressé par un poste d’enseignant. J’étudie cette proposition. Je suis également le directeur d’une école, Artschool. Ce licenciement n’est donc pas une grande catastrophe économique pour moi.

Vox Pop : De Finlande, comment le débat à propos des caricatures est-il perçu ? Pouvez-vous nous expliquer la situation en Finlande, à propos des rapports de l’Etat, de la Nation, et des religions ?
Est-ce que les médias qui ont déjà publié Ville Ranta défendent la liberté d’expression ?

JV : Il y a 5 millions d’habitants en Finlande ; 180.000 sont des immigrants, dont 30.000 sont musulmans.
Avant que ces dessins de Ville Ranta ne soient prévus pour une diffusion dans Kaltio, nous avons fait comme si ces questions ne se posaient pas, comme s’il n’y avait pas de confrontation culturelle. Ces dessins, même non publiés, ont permis qu’il y ait un débat, désormais, en Finlande. Et j’espère que nous parviendrons tout simplement à dialoguer, afin que nos différentes cultures se comprennent mieux.

NDLR : Voici un des dessins incriminés. Que ceux qui pourraient s’en sentir offensés sachent qu’ils ont l’absolue liberté de cesser ici leur lecture et de changer de site. Nous tenons également à préciser que si les autres planches sont à télécharger, c’est uniquement pour des raisons de poids.
Enfin, et pour que tout soit clair, l’a-propos ou la qualité de ces images n’est pas le débat du jour, inutile de nous abreuver de mails en ce sens. Si nous les diffusons, c’est que nous estimons simplement que c’est à chacun d’en juger s’il le souhaite.
Ceci étant posé, bonne lecture !

A ne surtout pas rater pour ceux que le sujet passionne, la superbe prestation télévisée de Wafa Sultan sur Al Jazeera.

Pour aller plus loin :
- "Caricatures de Mahomet et autres atteintes à la liberté de conscience : la résistance s’organise"
- "Le pen, allié objectif des intégristes musulmans"
- "Saint Valentin : offrez Charlie Hebdo !"

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.