Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
ISF : UN TRAIN DE VIE... ROYAL ? - vox-populi.net

Accueil > Politique française > ISF : UN TRAIN DE VIE... ROYAL ?

ISF : UN TRAIN DE VIE... ROYAL ?

vendredi 19 janvier 2007, par Gaëlle Sartre Doublet

François Hollande n’est pas content. Du genre fâché tout rouge : il a en effet chargé son avocat, Me Jean-Pierre Mignard, de porter plainte à Toulouse contre le député UMP de l’Aveyron, Jacques Godfrain, visant également plusieurs sites Internet dont ce dernier s’était inspiré.
Le délit ? De taille, car les sources étaient loin d’être fiables : asséner que le couple Royal-Hollande avait créé une SCI, "La Sapinière", pour échapper à l’ISF est, en période électorale, particulièrement malvenu.
Une In-faux, en bonne et due forme, qui fait pourtant rebondir le débat sur un vieux serpent de mer : le très controversé Impôt sur la fortune...

A la décharge de Godfrain, il faut admettre que Hollande, digne contribuable de l’ISF, n’y était pas allé de main morte en affirmant sur le plateau d’"À vous de juger" : "je n’aime pas les riches" ".

Ségolène Royal quant à elle, en bonne présidentiable, ne s’est pas laissée démonter : puisque son ISF est dévoilé, celle qui "pense comme les gens" (avec d’autres moyens que les leurs tout de même) assume son train de vie, et nous saurons tout, tout, tout, sur ses revenus, c’est promis !
Dans la foulée, elle ajoute :

"Je suis aisée et je pense normal de payer l’impôt sur la fortune"

Aïe ! La phrase de trop pour ceux qui n’ont pas compris ni voulu comprendre l’allusion de la belle aux frasques de Johnny-fais-moi-peur...

JPEG - 47 ko
Marcel et Ségolène :
A votre gauche (forcément à gauche !), Ségolène Royal, 53 ans, présidente du Conseil régional Poitou-Charente et futur possible de la République française pour les cinq années à venir, possède un patrimoine estimé à 355.000 euros. A votre droite, Marcel, 63 ans, chef de chantier, vient de se payer le rêve de sa vie : un téléviseur 108 centimètres avec lecteur dvd option divx !

Maladroit, pour le moins...
Du coup, elle s’explique : "En cumulant les deux patrimoines, François Hollande et moi sommes redevables de l’ISF pour la deuxième année consécutive pour un montant annuel de 862 euros".
Un expert fiscal interrogé par l’AFP arrive opportunément à sa rescousse : "Leur actif net taxable dépasse de peu le seuil de déclenchement de l’ISF, qui est de 760.000 euros pour 2007".

Quant aux citoyens inspirés qui en auraient un peu marre d’être pris pour des abrutis, l’hebdomadaire Marianne s’est chargé d’enquêter sur ce sujet hautement symbolique (l’ISF, bien sûr, pas le duel Sarko-Ségo !).

- En chiffres, version courte : voir ici

- En lettres, version longue : puisque l’intégralité de ce véritable dossier n’est pas en ligne et est payant, vous pouvez vous adresser à Marianne pour voir s’il lui en reste quelques exemplaires ; sinon vous est également offerte la possibilité d’en avoir un bon aperçu via le Journal du mardi.
Bonne(s) lecture(s) !

Creative Commons License
Cet article est mis à disposition de tous sous un contrat Creative Commons.

Messages

  • On a du mal à savoir ce que vous pensez de cette affaire. Si le couple Royal-Hollande a affirmé vouloir porter plainte contre M. Godfrain, c’est parce qu’il aurait déclaré que ceux-ci fraudaient le fisc, par l’intermédiaire d’une SCI. Ce n’est donc pas la révélation du fait qu’ils payent l’ISF qui les a scandalisé, mais l’accusation de fraudes.

    Je ne vois pas en quoi il y aurait un problème concernant la déclaration de Farnçois Hollande, "je n’aime pas les riches". Car il n’en fait pas partie. Lui et sa compagne font partie de la classe moyenne supérieure, qui vit d’une manière "très aisée", sans aucun doute. Pour autant, sont-ils "riches" ? Ils le sont forcément par comparaison avec ceux qui ont beaucoup moins de patrimoines et de revenus et ils ne le sont pas du tout par rapport à celles et ceux dont on nous parle à longueur d’années dans les médias, les industriels, les people, les sportifs. La déclaration de François Hollande vise ce groupe de personne, "les riches". A l’époque du culte, de l’adoration idolatrique des riches via les people, je trouve que cette prise de position est plutôt courageuse, parce qu’elle ne va pas dans le sens du courant, "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Si beaucoup de Français vivent plutôt mal que bien depuis cinq ans, ce n’est pas la responsabilité directe des socialistes, car, faut-il le rappeler, ils ne sont pas au pouvoir ! Et quand ils le sont, dans les régions, les mesures qu’ils ont prise (je pense à Ségolène Royal en Poitou-Charentes) ont fait du bien aux familles modestes. Mais évidemment, cet aspect des choses ne plaît guère aux médias dont l’intensité de la propagande en faveur des idées et des critères de la droite économique s’accentue plus encore.

    Voir en ligne : L’action littéraire

    • Vous avez du mal à cerner ce que j’en pense ? Normal, je n’en pense rien : encore un faux débat qui agite la sphère politico-médiatique et est très éloigné des problèmes des français : chômage, précarité, insécurité, ascenseur social en panne, communautarismes, déni de la valeur travail au profit du capital et cette liste n’est pas exhaustive...
      Alors l’ISF de Ségolène, franchement, on s’en fout. Parlons sérieusement du fait que l’ISF n’a qu’une valeur symbolique, morale s’il l’on préfère, réalisons qu’il ne représente qu’1% des impôts collectés, soyons conscients que ceux qui gagnent le plus d’argent dans ce pays ont à leur disposition tellement de "niches fiscales" qu’ils ne contribuent pas à l’effort national du pays, effort qui s’abat sur les classes moyennes et moyennes sup’ (sans parler des célibataires qui, hérésie, paient plus d’impôts que les couples avec proportionnellement davantage de charges) et ne nous laissons pas aveugler par les arbres qui cachent la forêt comme Johnny ou Ségolène.
      Ils doivent manquer de conseillers fiscaux, ces deux-là...

    • le problème de l’isf chez les socialistes est une question incongrue qui ne devrait même pas êtr posé c’est antithétique on ne peut à la fois être contre la spéculation le capital etc.. et être isf qui par définition est une fortune forcément obtenue par des placements en bourse des actions des biens immobiliers etc... le CONTRAIRE DU SOCIALISME !!
      en fait les socialistes devraient avoir un salaire correspondant à leur hierarchie dans leur parti et donner le reste !!!!!!!!!!!!! il n y aurait plus un seul socialiste !! parce qu un appartement à 10 000 euros le m2 place des vosges pourrait tout à fait accueillir des sans papiers !!! hein mr lang !!!!!!

  • "Le débat sur la fiscalité témoigne de la difficulté à définir qui sont les "riches" en France"

    "Le sociologue Louis Chauvel juge insuffisante l’approche par les seuls revenus. "Un revenu à peu près nul peut aller avec un patrimoine impressionnant, et pour vivre sur un grand pied, il suffit alors de déstocker son épargne", explique le chercheur, qui juge nécessaire de mesurer les flux (revenus) et les stocks (patrimoine) pour comprendre la position sociale d’un ménage. "En ne visant que le revenu salarial, Hollande a raté la cible : la France, par son système fiscal, est un des pays où il est à peu près impossible de constituer un patrimoine par le revenu de son seul travail salarié. La cible ne doit pas être le revenu du travail, mais la rente", souligne le professeur à l’Institut d’études politiques de Paris."

    Voir en ligne : Le Monde

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.