Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
DÉFERLANTE DES INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ÉLECTORALES : SÉISME 2007 (...) - vox-populi.net

Accueil > Politique française > DÉFERLANTE DES INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ÉLECTORALES : SÉISME 2007 (...)

DÉFERLANTE DES INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ÉLECTORALES : SÉISME 2007 ?

vendredi 6 avril 2007, par Gaëlle Sartre Doublet

Vous savez probablement que les listes électorales ont enregistré en 2007 une augmentation de 1,8 millions d’inscrits par rapport à 2006. Mais ce que vous ignorez sans doute, c’est que cette hausse, plus forte encore que celle de 1981 (4,2% contre 3,7%) cache bien des disparités... et des enjeux.
Le Centre d’analyse stratégique vient, dans le 49ème numéro de sa "Note de veille", de rendre un constat assez édifiant : les non-inscrits étaient jusqu’à présent issus des milieux les plus défavorisés. Or, nous montrent d’autres rapports, ces "laissés pour compte" viennent de s’inscrire en masse.
Le seul souci, c’est que personne, dans la mesure où ces primo-votants n’ont aucun passé électoral, ne sait à qui ils vont destiner leurs bulletins...

L’inscription sur les listes électorales est une démarche volontaire, sauf pour les jeunes majeurs qui, depuis la loi du 10 novembre 1997, y sont théoriquement inscrits d’office pour leurs 18 ans.
Pourtant, seuls 85% de cette classe d’âge le sont effectivement. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il faut qu’ils soient domiciliés quelque part, et que si le courrier qui leur est adressé par la mairie revient avec la mention "NPA" (n’habite pas à l’adresse indiquée) ou "PSA" (parti sans laisser d’adresse), ils ne figureront pas sur les listes-sésames.
De plus, l’inscription d’office de cette population s’appuie sur le recensement opéré lors de la JAPD (journée d’appel de préparation à la Défense), qui s’effectue à l’âge de 16 ans. Outre le fait qu’entre 16 et 18 printemps, on a largement le temps de déménager, d’aucuns se dispensent volontiers de cette formalité et parviennent à passer au travers des mailles du filet. En effet, si l’attestation selon laquelle on a bien effectué sa JAPD est nécessaire pour passer son bac ou son permis de conduire, certains n’ont cure de tels titres de gloire...
Enfin, dernier motif, d’indélicates mairies n’hésitent pas à fausser le sens de l’inscription d’office en exigeant, via une convocation à la mairie, un déplacement exprès (mais facultatif) pour montrer patte blanche (carte d’identité ou/et attestation de domicile).
De quoi décourager ceux qui n’ont aucun engouement particulier pour les services publics...

Autre phénomène : jusqu’à la loi du 10 novembre 1997, on repérait 25% de non-inscrits chez les moins de 20 ans ; de même, 25% des non-inscrits, toutes classes d’âge confondues, étaient répertoriés sur les listes des zones urbaines sensibles (ZUS).
Or, les émeutes de 2005, tout comme l’action de terrain entreprise par nombre d’associations dans ces quartiers afin d’inciter la population à voter, ne sont pas étrangères au ras-de-marée sur les listes électorales.
Ainsi, si la hausse nationale des inscriptions est de 4,2%, la Seine Saint-Denis [1] enregistre quant à elle une hausse de 8,5%.
A contrario, les émeutes n’ont pas mobilisé que les banlieues, puisque Paris affiche 9% d’augmentation, et qu’on note une envolée de 7,5% pour... les Hauts-de-Seine [2].

A qui ces primo-votants vont-ils bénéficier ? Nul ne le sait, mais chacun les courtise...

Creative Commons License
Cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.


[1Haut lieu des émeutes de 2005

[2Fief de Nicolas Sarkozy

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.