Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
MORTS POUR LA FRANCE - vox-populi.net

Accueil > Politique française > MORTS POUR LA FRANCE

MORTS POUR LA FRANCEMORTS POUR LA FRANCE

mardi 9 septembre 2008, par Miss Achtar

En ce mois d’août 2008, dix soldats français sont morts en Afghanistan dans une lutte terrifiante contre les talibans. Envoyés par le gouvernement de Nicolas Sarkozy, tous étaient très jeunes. Certes, s’engager dans l’armée implique l’acceptation potentielle de la mort. Mais à la condition de pouvoir faire confiance au chef des armées dont les décisions politiques doivent être judicieuses et soupesées, de manière à préserver les vies humaines. N’y a-t-il pas d’autres solutions que le combat pour obliger les talibans à déposer les armes ? A-t-on exploité toutes les possibilités économiques, sociales et politiques avant d’en arriver à sacrifier des hommes ?

Même si Nicolas Sarkozy a rencontré les familles, s’est rendu sur le lieu du combat, il n’a pu masquer les petits signes de désinvolture qui transpirent de sa personne. Et quand on le voit à la télévision, on se dit inévitablement qu’il est bien facile de jouer aux petits soldats en avançant les pions à sa guise.

Mais le monde n’est pas un jeu d’enfant, comme nous le rappelle ce fameux passage de Giraudoux : "à la veille de toute guerre, il est courant que deux chefs des peuples en conflit se rencontrent seuls dans quelque innocent village, sur une terrasse au bord d’un lac, dans l’angle d’un jardin..."
(La guerre de Troie n’aura pas lieu, treisième scène)

Rappelons que le général Christian Baptiste, porte-parole adjoint de la Défense, a justifié les silences du ministère après l’embuscade mortelle du 18 août en Afghanistan, dans une interview au Parisien Dimanche, en ces termes :

"On sait que les talibans scrutent nos journaux, nos radios, la télévision et Internet".
Si la vérité sur l’embuscade a été cachée, non seulement au public, aux familles, mais également aux parlementaires, c’est parce que les talibans "ont une vraie stratégie de communication, dans le cadre d’un combat asymétrique", une "guerre du faible au fort, des terroristes face aux Etats" visant à "affaiblir les volontés, celle des gouvernants et de l’opinion publique"(...) "Pour eux, la mort des combattants est une bonne chose, elle valorise leur cause" (...)
"Si nous avons fini par révéler qu’un homme est mort par blessure à l’arme blanche, c’est parce qu’on sentait que la polémique enflait et faisait plus de mal encore aux familles"(...)
Et de conclure superbement : "Nous, nous avons une opinion publique, des codes éthiques, des règles d’engagement".
Un mensonge honnête, en quelque sorte, prometteur pour la suite du conflit...

Commentaires

  • Moui, bon il manque de tact, c’est un fait incontestable, mais je ne perçois pas ça comme du mépris, mais plutôt comme une bienveillance malvenue.

    Pour en revenir à la petite intro pleine de bons sentiments de Miss Achtar :
    Faire de l’humanitaire (social), oui.
    Aider ces pays au développement (économique), oui.
    Dialoguer avec les dirigeants afghans (politique), oui.

    Le problème ici, c’est qu’on ne combat pas un groupe sous la direction du gouvernement Afghan.
    On ne combat pas un groupe qui se soucie du bien-être du reste de la population.
    On ne combat pas un groupe qui recherche particulièrement le développement de son pays (dynamiter les statues des Bouddha, c’est clairement afficher leur indifférence vis-à-vis du développement de leur pays).

    On combat un groupe de fanatiques religieux, parmi les pires qui soient de par le monde. Ce n’est pas une question de religion (il y a des intégristes chrétiens néo-nazi aux USA, il y avait des massacres de musulmans au Tibet avant l’invasion chinoise, etc... les islamistes sont juste ceux qui se font le mieux remarquer en ce moment).

    Ledit groupe, que ses revendications (s’il y en a réellement) soient justifiées (rééquilibrer le monde militairement, économiquement, combattre le mépris occidental pour les pays plus pauvres) ou non (réaliser une prophétie lue dans un livre, en l’occurence le Coran), s’est autorisé à perpétrer les pires attentats de l’histoire. Certes l’occident n’est pas tout blanc, mais il nous est impossible d’accepter de voir nos populations civiles menacées par de telles opérations.

    Si la France n’a pas encore été touchée par les attentats, c’est grâce à la bonne coordination de nos services de renseignement avec les renseignements étranger, et pas mal de chance. La menace pèse sur nous tout autant que sur nos voisins déjà touchés par les attentats ou non.

    Votre position serait certainement différente si une bombe avait pété chez nous, et je trouve profondément regrettable qu’il vous faille des morts chez nous pour accepter une situation.

    Avant son élection, Sarkozy avait clairement annoncé sa position vis-à-vis de l’Afghanistan. Je n’ai pas voté pour lui, mais il est normal qu’un élu de la Nation respecte ses engagements.
    L’infantiliser en disant qu’il joue "aux petits soldats" est franchement méprisable. Je ne pense pas que M. Sarkozy, malgré tous les défauts qu’on peut lui trouver (ainsi qu’à sa politique) méprise la vie humaine (et à plus forte raison la vie de ses concitoyens).

    • Les intégristes de tous les pays recrutent dans la population pauvre et de plus en plus dans ce pays. Défendre le choix politique de la guerre d’ingérence, c’est cela qui est méprisable. Pour votre gouverne, Miss Achtar a connu les attentats islamistes. Votre mépris est tout à fait déplacé. Il est reconnu qu’une telle politique ne fait qu’aggraver la situation et donner du pouvoir aux talibans. Il y a des citoyens qui ont voté Sarkozy et qui ne le soutiennent pas dans cette action. Chirac n’a jamais voulu prendre ce cap extrêmement dangereux. Reconstruire l’Afghanistan ne passera pas par les armes. Ce ne sont pas les bons sentiments de Miss Achtar, c’est tout simplement de la politique économique et sociale. Comment l’argent est-il utilisé ? les paysans afghans n’en ont pas encore vu la couleur. Mais reconnaissons un talent à Sarkozy : celui de bien berner les Français !

  • Drole de vision de la guerre ou l’ennemi , terroriste de surcroit n’aurait pas le droit de se défendre contre les soldats français ou américains ! Qui dit guerre dit forcement morts , des deux cotés et pas seulement du coté de l’ennemi comme on tente de nous le faire croire la plupart du temps.
    Les militaires ont choisi un métier qui leur permet de tuer , mais aussi d’être tués.C’est leur choix ou sinon ils auraient fait autre chose de leur vies.Il n’y qu’une chose qui me fait pleurer , voir autant d’argent dépensé dans les guerres alors qu’il serait nettement plus utile ailleurs ( retraite des vieux , handicapés, sdf, pauvres etc..)

    Voir en ligne : site perso

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.