Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
L'OGRE - vox-populi.net

Accueil > Rive droite, rive gauche > L’OGRE

L'OGREL’OGRE

samedi 31 janvier 2009, par Michel Cornillon

Plus aucun doute, c’est au citoyen d’agir. Au citoyen d’éradiquer ce qui a proliféré à son insu et qui n’est ni l’argent, ni le pouvoir, ni même la crainte que ce dernier inspire, mais tout cela en même temps, avec un seul visage.
Ne tentez pas de nommer ce fléau, vous perdriez votre temps. Le monstre est en nous, en nos mémoires à tous. Nos mères nous l’ont montré pour nous faire peur et nous en détourner quand nous étions petits. Nos pères l’ont même singé en refermant sur nous leurs griffes pour feindre de nous manger : c’est en effet lui qui dévore et bambins et fillettes. C’est l’ogre.

L’ogre révélé hier aux enfants que nous fûmes par les contes de Perrault et de Grimm, l’ogre dissimulé aujourd’hui sous les couleurs de l’obéissance et du respect que chacun doit au chef, au supérieur, au possédant, au notable, mais agitant en même temps sous nos nez la carotte d’un avenir idyllique. Travaillez plus, clame son actuel avatar en faisant mine de croire à ses propres mensonges, et vous serez récompensés par de meilleurs salaires, donc par un pouvoir d’achat plus important, donc par de plus belles voitures.

Et le clone de l’avatar d’œuvrer dans le même sens, le serviteur du clone de conforter ce dernier dans son incompétence. Enfin, le serviteur du serviteur (nous atteignons ici le niveau le plus bas de la fonction démocratique) de montrer les dents. En effet, gardien d’une pyramide qui s’écroulerait sans lui, le policier croit dur comme fer aux mensonges de sa hiérarchie, il sait pour l’avoir appris de la bouche de son adjudant que le peuple est dangereux, que tout rassemblement doit être surveillé, toute manifestation réprimée sans pitié. Et cela, bien sûr, pour le bonheur et la sécurité de sa famille et de ses proches, éventuellement de ses voisins, piliers de sa république.

Or, il me semble aujourd’hui, et je ne suis pas le seul dans ce cas, que la plaisanterie n’a que trop duré. L’ogre capitaliste qui échappe à toute autre loi que celle de la jungle, et le cyclope financier qui n’obéit à nulle autre logique que celle de la tonte des moutons que nous sommes à ses yeux, sont, comme tous les êtres inachevés, dotés d’un appétit féroce qui leur squatte le cerveau et grandit à mesure qu’ils s’empiffrent.

Finance et capitalisme, nés l’un l’autre au cours de siècles de pillages, et dont les affrontements auxquels ils nous convient depuis peu sont de plus en plus insensés et de plus en plus sanglants, sont les ennemis de l’Homme, ses seuls ennemis. Nous devons les détruire avant qu’ils ne s’avisent de nous éradiquer.

Et l’affaire est urgente : bientôt, ils n’auront plus besoin de leurs anciens esclaves. Nous leur avons construit suffisamment de robots pour qu’ils puissent se passer aussi bien de nos bras que de notre pensée.

JPEG - 83.7 ko

- Un grand merci à Jean-François Batellier, qui a eu la gentillesse de nous prêter gracieusement le dessin central qui illustre notre article. Militant engagé depuis 67, dessinateur de presse pour des titres aussi célèbres que Pilote, Hara-Kiri, Le Canard Enchaîné, Libération, Le Monde ou Le Figaro, il œuvre désormais en cavalier seul avec ses lecteurs, "un exploit rigoureusement...involontaire !", dixit l’auteur.
Nous, on adore la démarche !
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à le rejoindre sur son site : www.jf-batellier.com

- Merci à Lénon, sur une phrase de Claude pour l’illustration du logo (mise à disposition de tous sous un contrat Creative Commons )
http://imaginaction.over-blog.org/66-index.html

Creative Commons License

Commentaires

  • Je pense que la crise mondiale actuelle est liée à la prolifération d’un trop grand nombre de parasites sociaux qui se nourrissent du travail des autres.
    Le système est parasité a un point tel que le nombre des parasites représentent un veritable danger pour la survie de ce dernier.
    Reste à trouver l’insecticide capable de rayer tous ces cafards de la planète.

    Voir en ligne : http://www.kheops.biz

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.